Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jun Ashiya-Sinclair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jun Ashiya-Sinclair
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 100
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Jun Ashiya-Sinclair   Lun 6 Juil 2015 - 15:12

















Informations générales


Prénom(s): Jun Geoffrey
Nom: Ashiya-Sinclair
Âge: 27 ans (anniversaire le 7 juillet)
Sexe: homme (impossible de se tromper aujourd'hui)
Clan : Lion


Lignage: Premier enfant mâle de sa famille, son père, petit frère de la mère de Kazuki, est membre du clan japonais Ashiya. Sa mère est la fille du Comte de Caithness, chef du clan Sinclair.
Statut: célibataire (son grand père maternel espère qu'il se fiancera avec une étudiante de l'université des lys)


État familial: aucun enfant


Informations pratiques



Emploi: après avoir été mannequin durant plusieurs années, il est aujourd'hui professeur à l'université. Il donne des cours d'étiquette aux étudiants nobles, des ateliers facultatifs de  mode, couture et broderie aux apprentis domestiques. Il travaille également comme styliste pour l'entreprise de sa mère, et dirige sa propre ligne de vêtements pour peluches et jeunes filles.
Association: aucun pour le moment
Résidence: il loue une jolie villa en bord de mer dans la banlieue de Listadt. Jun tient sa richesse de sa famille (Ashiya + Sinclair), mais aussi de son travail avec sa mère. Il emploie plusieurs domestiques dont un valet de chambre (imposé par son grand père maternel), un cuisinier (Jun est incapable de cuisiner), des employés de ménages et jardinage.


Informations personnelles


Caractère: charismatique, ouvert, chaleureux, optimiste, doux.
Ses anciens camarades de l'Académie von Einzbern découvriront assez vite que Jun n'a pas beaucoup changé dans le fond. Jeune homme charismatique au sourire facile et chaleureux, il se lie facilement avec les personnes qu'il rencontre. Son coeur optimiste et sans malice, le pousse à toujours voir le bon côté des choses et des êtres humains. Vous l'aurez compris, sa naïveté lui colle toujours à la peau même si de mauvaises expériences l'ont marquées, telles que : la mort de son grand père paternel, les conflits au sein de sa famille, sa relation distante avec son cadet, Yuuki. Enfant choyé un peu égocentrique parfois, il peine à comprendre les sentiments de son entourage. Pourtant, cet être tendre se soucie sincèrement d'autrui. Capable de se mettre en quatre afin de faire plaisir, il se montre parfois maladroit dans son réconfort (exemple offre des pâtisseries ou des peluches quand une personne semble triste). N'ayant rien perdu de son charme enfantin, il conserve sa capacité à faire fondre les coeurs les plus durs.
Travailler comme mannequin pour sa mère, célèbre créatrice de mode et PDG d'une grande entreprise, ne l'a pas aidé à devenir discret. Au contraire cette expérience a renforcé sa manie d'apprécier et d'attirer l'attention sur lui. Il supporte encore moins qu'avant la solitude, ce pourquoi il s'invite souvent au salon de thé de son cousin, ou encore chez les autres membres de sa familles ou chez ses amis.
Si son apparence le dénonce indéniablement comme un homme au physique avantageux, Jun reste toujours fidèle à lui-même. C'est à dire qu'il entretien encore aujourd'hui une addiction au sucré. Il serait prêt à tout (ou presque) pour une part d'une délicieuse pâtisserie. La nature étant injuste, malgré les années passées, les quantités de sucrerie dévorées ne lui ont jamais fait prendre de kilos disgracieux, ni même de caries.


Apparence: blond, yeux verts, souriant, 1m80, physique avantageux, traits agréables.
Exit l'apparence de petit garçon qui provoquait de nombreuses surprises et quiproquo chez ses camarades de lycée et d'université. À bientôt 27 ans, Jun ressemble à un homme. Bon, à vrai dire, son visage le fait paraître plus jeune, si bien qu'on le prend souvent pour un étudiant au lieu d'un professeur. Mais sa silhouette aux muscles sculptés, qu'il a due entretenir par le karaté et la fréquentation régulière d'une salle de sport, lui vaut une virilité rendant impossible de le confondre avec un jeune garçon.
Épaules joliment développées, hanches étroites, peau d'albâtre, sourire lumineux, joli visage, son succès en tant que mannequin a vite explosé. Si avec le temps, Jun a préféré se consacrer de plus en plus à la création, son physique reste célèbre.  Populaire dans le milieu, il continue à poser et à créer régulièrement pour l'entreprise de sa mère. Cela explique pourquoi il prend toujours soin de lui, entretenant ses cheveux blonds mi-long et entretenant sa forme. Pour lui cela simplement fait partie de son travail, il ne tire pas d'orgueil de son apparence.
Autre changement notable chez Jun, ses yeux bleu-vert, ont finalement penché pour le vert avec quelques reflets bleus selon la lumière. De leur côté, ses cheveux ont perdu leur éclat roux pour s'approcher plus du blond pâle.
Sa récente ascension au rang d'héritier de la noblesse lui impose un style vestimentaire plus sobre que ses goûts précédents. Toutefois, en connaisseur, le jeune homme tient beaucoup à la qualité de la coupe et des matériaux de ses tenues. Il se permet également quelques petites excentricités selon ses humeurs comme des pendants d'oreilles et autres accessoires trahissant son goût pour la mode. Tous les jours, il porte également la bague du Baron de Rosslyn, héritier du Comte de Caithness, à l'index de la main droite.


Histoire:
Seuls quelques rayons de soleil parvenaient à s'introduire dans la pièce quand un homme d'âge mur s'avança silencieusement. Les volets empêchaient à la chaleur de midi d'envahir l'espace, pourtant sans la climatisation en route, la température s'élevait au fil des heures. Si le maître n'appréciait pas la fraîcheur artificielle, ayant tendance à le rendre malade, au grand soulagement de son personnel, il en autorisait cependant l'usage dans les autres parties de la maison. Après plusieurs minutes afin de s'habituer au manque de lumière, l'homme s'avança discrètement vers l'immense lit trônant au centre des lieux. La couche aurait pu accueillir à l'aise au moins quatre personnes s'il n'avait pas été rempli en grande partie par des peluches. Au milieu se tenait une silhouette, couchée sur le ventre, un drap fin couvrant à peine le bas de son corps.


"Lord Geoffrey !" appela l'homme en résistant à l'envie familière de secouer son protégé.


Dormir jusqu'à midi passé n'avait rien d'original pour le dormeur. Après tout, de nombreux divertissements s'offraient le soir et même tard dans la nuit aux riches. Cependant, le lord devrait bientôt changer son rythme de vie pour s'adapter à l'emploi du temps plus sérieux d'un professeur d'université. Ce pourquoi l'homme réitéra son appel, se gardant bien de toucher son employeur, il ne pouvait se permettre d'échouer dans son rôle. Esquissant une grimace désappointé, il passa à la vitesse supérieure en ouvrant les volets. Petit à petit la lumière du jour envahissait la pièce, accompagnée par le chant des oiseaux et l'odeur salée de la mer. Pourtant, la silhouette assoupie ne bougeait pas. Il était temps d'user du dernier atout. Sortant de la grande chambre aux murs d'un turquoise doux et aux meubles en bois exotiques sombres, l'homme agrippa son arme ultime. Quand il revint sur les lieux, une agréable odeur de chocolat et de croissant embauma la pièce. Subitement, le lord endormi se mit à bouger...


Profitant du confort de son cocon, Jun préférait ignorer les appels répétitifs de Henry. Il nota faiblement que s'il était parvenu à ne plus se faire appeler Lord Rosslyn en privé, son valet de chambre refusait toujours d'utiliser son prénom officiel. L'homme le jugeait trop inconvenant, et s'était mis à s'adresser à lui par son deuxième prénom trois ans plus tôt. En quoi "Jun" était inconvenant ? Le jeune homme ne comprenait pas, mais jusqu'ici Henry refusait de changer ses habitudes. Et à chaque fois Jun avait l'impression d'avoir fait un saut dans le temps et d'être devenu son grand père maternel, auquel il devait ce fameux deuxième prénom. Ce dernier intervenait de plus en plus dans la vie de son petit fils depuis la mort de son héritier légitime dans un accident d'avion. Ayant eu lieu quatre ans auparavant, le drame marquait logiquement la fin de la lignée Sinclair. Du moins, il l'aurait fait si le Comte de Caithness n'avait pas été un homme si déterminé. Sa requête de faire reconnaître la descendance de sa fille, dernier de ses enfants encore en vie, propre à lui succéder ne lui avait pris que quelques mois pour être acceptée aussi bien par la reine que par ses pairs. Ainsi, Jun, aîné des petits enfants du Comte, devint son successeur, en adoptant dors et déjà le titre de baron de Rosslyn, comme son oncle avant lui.


Une soudaine et délicieuse odeur de chocolat chatouilla le nez du jeune homme, faisant autant grogner son ventre que saliver sa bouche. Tel un automate vide de pensées, il se leva à la seconde, manquant de s'emmêler les pieds dans les draps et la collection de peluches qui portaient ses dernières créations vestimentaires. Incapable de penser, il s'installa à son bureau où Henry venait de déposer son petit déjeuner. Le valet de chambre, dont son grand père lui imposait la présence, savait à quel point Jun détestait manger au lit. Par contre, convertir son bureau aux lignes modernes en table ne le dérangeait absolument pas, d'autant plus que sa disposition dans la pièce permettait au jeune homme d'admirer une vue magnifique sur la plage.
Il fallut attendre la disparition de toute nourriture avant qu'il ne prenne la parole.


"Une splendide journée commence ! N'est-ce pas, Henry?" s'exclama t'il avec un sourire ravi.


"- Si je peux me permettre Milord, elle est déjà bien avancée..."


Un patron différent aurait pu s'offenser du commentaire un brin réprobateur du domestique. Jun se contenta de lancer à son interlocuteur le sourire entre embarra et séduction d'un chenapan tentant d'amadouer son précepteur. Il savait que son grand père comptait sur Henry pour faire de son héritier un futur comte respectable. Toute réprimande du valet de chambre ne servait donc qu'à mieux le former aux souhaits de Lord Caithness. Au lieu d'en ressentir de l'amertume, le jeune homme se trouvait heureux de susciter tant d'intérêt. De plus, il lui tenait à coeur de faire plaisir au vieil homme que la mort de son dernier fils avait terriblement blessé.


"Tu as raison Henry. Pourtant, j'ai du mal à me sentir coupable de profiter du temps libre qu'il me reste. Je ne pourrais guère me permettre un tel rythme de vie quand je commencerais à donner mes cours à l'université des lys."


Jun s'étira comme un chat en admirant une dernière fois le paysage à travers les baies vitrées de sa chambre, puis se dirigea vers la salle de bain. Lumineuse, comme chaque pièce de la villa, elle pouvait sembler immense aux yeux d'un roturier. La chaleur était telle qu'il se jeta pratiquement sous la douche. Avec un soupir bienheureux, il profitait de l'eau fraîche tombant en cascade sur sa tête et ses épaules. Même s'il n'en disait rien, son futur poste l'angoissait un peu. Postuler en tant que professeur ne lui serait jamais à l'esprit quelques mois plus tôt. D'ailleurs, il était pratiquement certain que Johann von Einzbern avait du rire en voyant qui allait enseigner l'étiquette cette année à ses étudiants. En tout cas, pensant qu'il s'agissait d'une plaisanterie, la nouvelle avait beaucoup amusée Jun. Si son grand père ne lui avait pas imposé un valet de chambre pour rendre ses manières parfaitement convenables quatre ans plus tôt, il n'aurait pas su grand chose de l'étiquette. Les instincts même du jeune homme le poussait à ignorer les convenances. Ces dernières années,  il avait dû lutter contre eux afin de plaire à son grand père. Son nouveau poste serait autant l'apogée de cet entraînement qu'un test. Heureusement que le comte l'autorisait à donner aux apprentis des cours de mode, couture et broderie, déjà plus dans ses cordes. Penser qu'il ne devait plus prendre ses nouveaux amis dans ses bras, ni même leur donner des surnoms affectueux lui faisait physiquement mal. Pourtant, le jeune baron comptait tout faire pour rendre le vieux comte fier de lui. Même s'il savait pertinemment que ce dernier espérait le voir fiancé à une des étudiantes de l'université. Une relation élève-professeur lui semblait bien plus inconvenante que des câlins affectueux. Mais bon, il envisageait jouer les autruches à ce sujet afin de repousser une situation embarrassante.


Docilement, après s'être séché à contre coeur, il s'habilla de la tenue choisie par Henry. Son métier de styliste à temps partiel le rendait particulièrement sensible à ce qu'il portait. Cependant, à 27 ans, Jun apprenait à faire des compromis. Aussi, il se contenta de personnaliser sa tenue de pendants d'oreilles bleues et de sa bague de baron. Coquet plus par habitude que par vanité, il prit le temps de coiffer ses cheveux mi-longs, le soleil finirait bien vite le travail de sa serviette. Mettant en valeur ses yeux, son polo vert tombait sur un pantalon en lin blanc. Quand le jeune lord ne pouvait pas choisir ses vêtements, il veillait néanmoins à ce qu'ils lui soient parfaitement ajustés. Un sourire malicieux éclaira son visage à la pensée d'avoir discrètement échangé ses sous-vêtements contre un maillot de bain. Henry voudrait le voir préparer soigneusement ses cours, mais il entretenait des plans bien différents pour la journée.


"Je me rend au salon de thé"annonça-t-il en enfilant ses spartiates sous le regard réprobateur du valet de chambre "mon cousin m'attend"


Jun ne précisa pas que Kazuki ignorait l'attendre ce jour là. Il ne pouvait passer outre son besoin de revoir un membre adoré de sa famille. Alors, après avoir salué ses employés, et embrassé sur la joue sa cuisinière, le jeune homme se mit en route. Le soleil lui tapait sur la tête, lui faisant regretter l'absence de chapeau et de lunette de soleil. Pourtant, il préférait de loin marcher jusqu'au centre ville plutôt que de prendre la voiture. Cela lui permettrait notamment de se baigner sur le chemin du retour sans que Henry ne le sache. L'odeur salée du large lui emplissait les poumons, l'aidant à moins s'inquiéter tandis qu'il pensait à Kazuki et au clan Ashiya. La mort de son grand père paternel l'avait peiné, mais il avait été moins proche du vieil homme que son cousin. Depuis, parce que son père, très réservé, avait préféré renoncer à tous ses droits sur la succession, le clan Ashiya cherchait à faire de Jun le futur chef de clan. Cela n'aurait pas été si gênant si le jeune homme n'avait pas déjà changé son nom en Ashiya-Sinclair quand il avait accepté de devenir le prochain Comte de Caithness. Pire encore, étant né après Kazuki, il n'aurait du occuper que la quatrième place dans la liste des héritiers potentiels, juste derrière son père, puis ses deux cousins. Lion jusqu'au bout des oncles, les tensions familiales l'épuisaient. Aux yeux de Jun, la justice voudrait que les Ashiya reconnaissent la lignée de sa tante, fille aînée, et nomment Kazuki héritier tant que son frère resterait perdu dans la nature. Après tout, de nombreuses lignées nobles et mêmes royales se mettait à accorder aux femmes une place légitime dans le succession au titre. Ces changements d'opinion lui valaient d'être aujourd'hui Baron de Rosslyn alors que son père était japonais.


Jun Geoffrey Ashiya-Sinclair sentit s'envoler le poids désagréable sur ses épaules tandis qu'il pénétra au HANA. Non seulement, il s'agissait de son salon de thé favori mais en plus l'établissement appartenait à son cher cousin. Si parfois le jeune homme se sentait coupable de l'exclusion par le clan dont était victime Kazuki, il ne pouvait jamais résister au bonheur de lui rendre visite. Un sourire heureux sur les lèvres, il annonça son arrivée :


"Bonjour à vous tous !"



Secrets: Jun est tellement discret côté coeur que personne ne sait si il a déjà eu une petite amie ou pas.




Liens entre personnages


(Vous pouvez remplir cette partie après avoir démarrer le jeu)




Familiaux



Prénom: Kazuki
Nom: Kazehaya
Relation: cousin côté maternel
Autre information: il a vécu plusieurs mois chez Kazuki avant d'entrer à l'internat du lycée des cerisiers





Prénom: Yuuki
Nom: Ashiya
Relation: petit frère de Jun
Autre information: Yuuki entretient une relation distante avec son aîné







Amicaux



Prénom:
Nom:
Relation:
Autre information: (facultatif, vous pouvez évoquer l'évolution de votre relation, votre rencontre, etc.)










Inamicaux



Prénom:
Nom:
Relation:
Autre information: (facultatif, vous pouvez évoquer l'évolution de votre relation, votre rencontre, etc.)




Dernière édition par Jun Ashiya-Sinclair le Mar 7 Juil 2015 - 11:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johann Von Einzbern
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 307
Age du personnage : 26 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Jun Ashiya-Sinclair   Lun 6 Juil 2015 - 20:22

Bon retour parmi nous !

Ta fiche est validée. L'arrivée d'un professeur tombe à pic. Si tu veux, Jun pourrait donner des cours durant l'été. Qu'en penses tu ?

Ta fiche est bonne. Je trouve l'évolution de ton personnage intéressante. Mais fais attention aux fautes de frappe ^^

Je te souhaite bon jeu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Ashiya-Sinclair
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 100
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Jun Ashiya-Sinclair   Mar 7 Juil 2015 - 11:42

Waou rapide la validation ! Merci!

Dsl pour les fautes de frappes. Je viens d'en corriger quelques unes. La canicule a dû griller mes neurones....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jun Ashiya-Sinclair   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jun Ashiya-Sinclair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Avant de jouer :: Votre personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées (modèle 2015) :: Habitants de Listadt-
Sauter vers: