Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un samedi soir au Fallen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Douglas
_______________________
_______________________
avatar

Nombre de messages : 116
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Un samedi soir au Fallen   Sam 20 Juin 2015 - 18:17

Si la majeure partie de la vieille ville s'animait de l'aube au soir, un petit quartier à quelques ruelles de la place centrale, lui, ne s'éveillait qu'après 16h, voire parfois même plus tard encore. À 17h48, tout était calme au 7 rue Disegreto. Cela n'avait rien d'inhabituel. La petite galerie d'art, la vieille brocanterie et la friperie n'attiraient que les habitués. Il faut également avouer que le trafic avait nettement diminué à la fermeture du seul bar du quartier après le départ à la retraite du propriétaire, cinq ans plus tôt.

Cela ne faisait que deux ans que l'établissement avait repris vie, et la clientèle mettait du temps à revenir. Au début, les anciens habitués avaient crains que le bar ne devienne l'un de ses établissements branchés pour jeunes riches, trop bruyants et trop flashy. Heureusement, ils avaient vite été rassurés. Le nouveau patron avait préféré mettre en valeur les murs en pierres du pays et restaurer les poutres apparentes qu'imposer une décoration à la mode. Mais ne vous y trompez pas, le jeune homme s'était approprié les lieux en choisissant un nouveau mobilier confortable et masculin, et en arrangeant la disposition de la pièce. Notamment, il tenait à montrer son soutien aux artistes locaux en exposant leurs tableaux et en les laissant se produire sur la petite scène au fond de la salle.

Ce samedi-là, Michael Douglas s'efforçait de ne pas bailler en constatant la maigre clientèle présente. Les lumières tamisées de son bar, dissimulaient en partie son air ennuyé tout comme ses cicatrices. Un coup d'oeil à l'horloge sur le mur d'en face lui apprit qu'il n'était que 18h. Encore jeune, la soirée lui réserverait peut être des surprises. Pour un bar de centre-ville,  The Fallen, attiraient peu de clients le samedi soir parce que la plupart de ses fidèles étaient des gens du coin, et la plupart d'entre eux préféraient passer leur samedi soir en famille. Non pas que le jeune homme les blâmait. Il aurait même pu les jalouser s'il avait eu quelqu'un à l'attendre chez lui. Mais ce n'était pas le cas. Personne ne l'attendait nul part. Sa propre famille ignorait ce qu'il était devenu. Et c'était très bien comme ça. Seule une personne de son passé savait où le trouver. Le hasard ou la malchance l'avait poussé à croiser sur la plage de Listadt Johann von Einzbern, le président du conseil des élèves.

* Enfin, le directeur de l'Université des Lys* se corrigea-t-il en pensée.

Le duché d'Einzbern, petit état indépendant, lui avait semblé être un paradis pour qui voulait laisser son passé derrière lui. Michael n'avait pas prévu rencontrer si vite une partie de ce passé. Toutefois, tant que son ami gardait le silence, le jeune homme pouvait encore espérer une vie tranquille.

"Bonsoir et bienvenue au Fallen, que puis-je vous servir ?"

Bartender en même tant que patron, derrière le comptoir Michael salua la nouvelle cliente du sourire aimable qu'il travaillait depuis plusieurs années. À usage commercial, ce dernier n'atteignait pas ses yeux. L'ex rebelle avait finalement appris les bonnes manières, et personne n'aurait pu lui reprocher son incompétence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra N. Romanova
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 6
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Un samedi soir au Fallen   Sam 20 Juin 2015 - 23:03

Voila le jour venu où Aleksandra part pour aller à son université, l'université des lys.
Malheureusement pour elle, ses grands-parents ont décidés de ne pas emménagers dans le duché d'Einzbern, se plaisant dans la ville où ils vivent en Russie.
Elle avait a peu près 7 heures et 30 minutes de vols jusqu'à arriver enfin à l'académie. Arrivée là-bas, la jeune Princesse fut accueillie, comment peut-on dire ... dans le respect du protocole. Après avoir pu déposée ses affaires dans la chambre, elle se dirigea avec enthousiasme dans la ville. Du moins, un chauffeur l'a conduisit jusqu'à la ville.

Dans la ville, elle chercha une cabine téléphonique pour pouvoir dire à ses grand-parents qu'elle est bien arrivée, car, malheureusement, la batterie de son portable est vide. Après avoir trouvée cette cabine qu'elle chercha durant 30 minutes au moins et après avoir dit à ses grand-parents qu'elle était bien arrivée, elle se dirigea vers un bar nommé "The Fallen" au 7 rue Disegreto. Ayant une petite soif, elle entra dedans, il était18 heures, et fût directement accueillie par un jeune homme, probablement qu'il est le patron de ce lieu.

"Bonsoir, un verre d'eau s'il vous plaît."

Après quelques secondes de blanc, elle enchaîna.

"Cette ville est vraiment magnifique, comment est-ce d'habiter ici, si je puis vous demander cela."

Toute enthousiaste, on pu voir le sourire sur son visage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Douglas
_______________________
_______________________
avatar

Nombre de messages : 116
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un samedi soir au Fallen   Dim 21 Juin 2015 - 13:02

Au fur et à mesure que la cliente s'approchait, Michael pu mieux la distinguer. Cela signifiait également qu'elle pourrait bientôt apercevoir les cicatrices qui durcissaient les traits du jeune homme. Au moins, les lumières tamisées adoucissaient les dégâts. Ainsi les nouveaux clients du bar réagissaient moins que les personnes croisées en pleine journée. Du côté gauche de son visage, les marques provoquaient en général différentes réactions. Sur le moment, certains ne pouvaient cacher leur peur, d'autres leur dégoût, et plus rares, quelques uns paraissaient fasciner. Durant ces deux dernières années, le jeune homme avait appris à ne pas se soucier de la réaction d'autrui, ou plutôt à dissimuler ses sentiments à ce sujet.

Les longs cheveux clairs, attirant les reflets orangés des lumières, devaient être blonds au soleil. De grands yeux bleus, certainement plus sombres à l'intérieur du bar que d'ordinaire avaient quelque chose d'envoûtant. La silhouette bien proportionnée devait atteindre 30 centimètres de moins que la sienne. Michael resta quelques secondes surpris, incapable de s'empêcher d'admirer discrètement la nouvelle venue. D'ordinaire le bar accueillait principalement des hommes. Il était rarissime que de jeunes beautés pénètrent dans son antre.

* Encore plus de jeunes beautés issues de bonne famille* songea-t-il en remarquant immédiatement la tenue de qualité et les manières parfaites de la jeune femme.


Les quelques secondes passèrent durant lesquelles Michael fut incapable de dire quoi que soit. Décidément, son passé au lycée des lys ne se trouvait pas aussi loin derrière lui qu'il le pensait s'il ne pouvait s'empêcher de réagir ainsi à la beauté d'une femme. Un brin de malice, ressemblant à de la compassion, teinta son sourire quand il reprit la parole.

"Eau plate ou pétillante ?" demanda t'il, en réussissant à prononcer le mot 'pétillante' comme une invitation au péché.

Le jeune homme n'avait pu retenir ce léger flirt. Il lui était bien trop difficile de résister à la tentation en si bonne compagnie. Toutefois, ses vingt-huit ans lui apportaient assez de sagesse pour qu'il s'en tienne là. Aussi, continua-t-il la conversation d'un ton aimable, sans plus. Effrayer une nouvelle cliente serait mauvais pour le business.

" Je suis d'accord avec vous, la ville est magnifique. Son climax doux et sa proximité avec la mer ne gâche rien de son charme. La population locale se montre chaleureuse, sans pour autant se montrer trop curieuse. C'est un bel endroit pour vivre" puis il ajouta avec un sourire taquin "Du moins pour les roturiers. Je doute que les nobles s'y plaisent autant. Ils ont tendance à vite mourir d'ennui à Listadt."

Michael se mordillait les lèvres pour éviter d'ajouter toutes les choses que la jeune femme pouvait lui demander et qui n'avaient rien à voir avec la ville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra N. Romanova
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 6
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Un samedi soir au Fallen   Jeu 25 Juin 2015 - 17:34

Au fur et à mesure que le jeune Princesse s'approchait du bar, elle admirait avec stupéfaction comment la décoration du bar mélangeait l'ancien avec le moderne passant par une impression d'être dans une grotte.

La jeune adulte regardait avec intérêt le visage de l'accueillant. Elle discernait des marques impressionnante sur le visage du jeune homme, comme si, avec quelque chose de pointue, on l'avait coupé du front jusqu'à la joue passant par ses yeux du côté gauche de son visage. Ceci était quelque chose que la jeune femme ne vit moins rarement et encore, quand elle vit quelque chose de ce genre, ce fut souvent moins importants ,en question de taille, que ce que le jeune homme avait.

Ces marques sur sont visage, lui donnait un certains charme, une certaine virilité, quelque chose de plaisant, mais laissais également place une émotion, celle de la pitié.

Je pense plate s'il vous plaît, répondit-elle avec une petite voix, Cela est bien dommage que certains Nobles ont un goûts trop accentués pour le luxe, la simplicité est bien plus amusante et plus chaleureuse, je pense que cela ne pourrait jamais m'ennuyer, cette belle ville et surtout cette mer.
Comment vous appelez-vous si je puis vous demander ?
lui demanda-t-elle avec un sourire déssiné sur son visage.

Cela est vraie que la jeune Princesse vécut souvent dans la luxure, mais elle développait depuis toujours des goûts de simplicité et de normalité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Douglas
_______________________
_______________________
avatar

Nombre de messages : 116
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un samedi soir au Fallen   Ven 26 Juin 2015 - 12:13

[Tu me sembles aussi mignonne que ton personnage. D'autant plus, quand tu confonds les mots. Je pense qu'à la fin de ton post tu voulais dire "luxe" et non "luxure". Clique ici si tu veux connaître la définition du mot luxure. Heureusement que ton personnage n'a pas dit cette phrase à voix haute, elle aurait fait rêver Michael. Wink ]

Un sourire attendri s'étira discrètement sur les lèvres du jeune homme quand il entendit cette petite voix. À ses oreilles, elle semblait déconcertée par ses tentatives de flirt. Soit sa cliente était plus jeune qu'il ne l'avait pensé, soit plus innocente. Sortir la petite bouteille d'eau du conteneur réfrigéré, ainsi qu'un verre, lui permit de dissimuler en partie sa réaction. Le geste lui donna également le temps de reprendre une expression plus professionnelle.

Il servit l'eau plate fraîche dans un grand verre qu'il présenta devant sa cliente, se demandant si elle comptait s'installer à une table ou rester au comptoir. Alors la question de la jeune femme, toujours si polie, l'amusa au point de le faire sourire à nouveau.

" Pour fêter l'été, le bar offre une boisson fraîche ou un milk-shake à votre première commande. Vous pouvez choisir entre considérer ce verre d'eau comme un cadeau ou commander gratuitement un milk-shake pour l'accompagner. " Michael récita son offre promotionnelle en faisant attention à bien articuler.

Il était important pour un commerçant de faire bien comprendre ses offres spéciales s'il voulait qu'elles attirent de nouveaux clients. Toutefois, le jeune homme se permit d'éteindre son mode "vendeur" pour redevenir un bartender à l'écoute.

"U...Vous pouvez m'appelez Michael" répondit-il avec un sourire encourageant tandis qu'intérieurement il se reprochait ce qu'il avait failli dire.

Un peu plus et l'ancien noble rebelle qu'il avait été aurait pu commencer sa phrase par "Une belle femme comme vous peut m'appelez...". Décidément, une rencontre avec une beauté lui faisait encore trop d'effet pour son propre bien.

"Si cela ne vous parait pas trop impertinent, puis-je vous demander si vous étudiez à l'Académie von Einzbern? " lui demanda-t-il, incapable de résister à l'envie de faire durer la conversation.

Michael ne lui demanda pas son prénom, parce qu'en tant que bartender cela n'était pas correct. Dans un bar, les clients avaient le droit de vouloir demeurer anonymes. C'était une liberté qui plaisait à beaucoup. Et demander l'identité d'un client, hormis pour vérifier son âge, pouvait être considérer comme une drague inconvenante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un samedi soir au Fallen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un samedi soir au Fallen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hebergement samedi soir
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
» Pourquoi ce déclin à notre rendez-vous du Samedi soir?
» On nous renvoie le bébé grandi
» probleme Freebox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Vieille ville ::  The Fallen -
Sauter vers: