Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ayumi Harukaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ayumi Harukaze   Jeu 18 Juin 2009 - 15:24

Nom: Harukaze

Prénom: Ayumi

Surnom ou surnom dans son club, et pourquoi (facultatif):
Age: 15 ans

Classe: Seconde A

Appartenance à un club(facultatif): Chant (mais elle manque trop de confiance en elle pour pouvoir chanter devant les autres, et elle joue aussi de la basse)

Caractère ( ses habitudes, ce qu'il aime ou non..)[3 lignes minimum]:
Contrairement à ce que l’on pourrait penser Ayumi est une jeune fille modeste mais obstiné. Elle n’a pas grande confiance en elle, cependant elle donne son maximum pour tout ce qu’elle fait. Ce n’est pas une énergique ou une optimiste de nature, mais elle fait comme si, parvenant parfois à se tromper elle-même. Ayu-chan n’est pas du genre à faire des chichis malgré sa célébrité au Japon, elle se montre très amicale avec tout le monde. Toutefois, elle est également capable de grande maturité et d’un véritable sérieux lorsqu’il s’agit du travail. Jalouse de toutes les filles qui s’approchent de son grand frère, elle l’idolâtre un peu à tord.
Cette jeune fille saute vite aux conclusions, et comment ainsi pas mal de « gaffes relationnelles ». On peut dire qu’elle est surdouée pour provoquer des mal entendus involontairement. Tête en l’air, et rêveuse, elle a une mémoire de poisson rouge ce qui lui pose bien des problèmes.Extrêmement romantique, elle adore les histoires d’amour, mais a bien du mal à en vivre une parce qu’elle est trop fleur bleue.

Physique[3 lignes minimum]: Souvent souriante et active, elle ne ressemble pas du tout à la fille d’un clan de Yakuza. Longs et noirs comme baignés à l’encre de chine, ses cheveux volent dans sont dos. Cependant une partie d’entre eux, en dégradé, forment une mèche originale autour de son visage. Ses yeux délicatement orientaux sont gris comme ceux de son frère, et cernés par une peau de lait.
Fine comme beaucoup de japonaise, elle a une allure assez fragile. Elle ne mesure que 1m56, et pèse dans les 40 kilos.
Son look favori est celui de gothic lolita, on la verra souvent en robe a froufrou noirs et dentelles en dehors de l’école.


Histoire( au moins 15 lignes):
Née au milieu d’une famille louche, Ayumi aurait pu être écrasée si elle n’avait pas eu un sacré caractère. Dans un milieu où les faibles deviennent esclaves, elle se révéla une véritable rebelle. Peut être même, suivait elle inconsciemment l’exemple de son grand frère. Cependant, il était indéniable, que dés sa plus jeune enfance, la petite refusait ce qu’elle considérait comme injuste, et se dressait face à ceux qui écrasaient les autres.
Au sein de sa propre famille, elle fut enlevée à la garde de ses parents, afin de devenir l’une des héritières potentielles du clan. Son père avait fait un mariage contre l’avis du chef de famille, et paya le prix de sa fille pour pouvoir vivre tranquillement. Ce fut ainsi que Ayumi grandit au Japon, loin de ses géniteurs et de son frère aîné.
Fillette très polie et timide, rien ne laissait présager son fort caractère, et son grand père craignit d’y voir une faible personne. Il l’entraîna personnellement aux arts du combat, et lui enseigna la sagesse de diriger un clan, tout cela en plus de l’école. Assez curieusement, la petite fille suivit ce rythme de vie difficile parce qu’elle aimait son grand père.

Son endroit favori était au bord d’un des lacs de leur propriété, elle s’installait sur la berge pour y rêver durant des heures. Ce jour là, ses géniteurs rendaient visite au chef de famille. Ayumi les avait brièvement salué, trop timide pour oser parler aux parents qui auraient du l’aimer et la chérir. Souvent, elle se demandait à quoi aurait ressemblé sa vie si elle avait vécu avec eux à l’étranger. Ce fut des bruits de pas discrets qui la tirèrent de son imagination naïve. Un joli garçon se tenait derrière elle, à quelques pas, il ne semblait pas la voir. Ses cheveux étaient noirs et lisses comme ceux de tout japonais, qui n’usait pas de teinture. Mais ses yeux étaient gris comme les siens, cependant il contemplait l’horizon avec une confiance que la petite était loin de posséder. Son allure rebelle fascinait la petite fille, comme un aimant invisible.
Sans un mot, il s’installa prés d’elle, puis la dévisagea en souriant, ce qui fit rougir instantanément Ayumi. Puis ils discutèrent pendant des heures, de tout et de rien, tandis que le cœur de la fillette battait de plus en plus fort. Cette fois-ci devint un de ses plus beaux souvenirs. Ce ne fut que bien plus tard que la fillette découvrit que le joli garçon était en réalité son grand frère.

Il ne fallait pas croire qu’Ayumi se laissait faire par crainte d’autrui. Si elle s’appliquait à faire plaisir à ceux qu’elle aimait, la petite ne donnait à personne le droit de l’enchaîner. Son grand père l’apprit a ses dépends lorsqu’il tenta d’exorciser l’enfant de son goût pour la musique. D’habitude polie et gentille, sa petite fille se rebella sur le champ contre l’injustice. Et proclama que personne ne lui dirait ce qu’elle devrait aimer ou non. En effet, elle montrait un grand respect pour la musique, et interdisait quiconque de parler pendant qu’elle écoutait des mélodies. Par la suite, le chef de famille comprit la force de caractère de sa préférée et se promit de ne jamais plus remettre en question ses penchants.

Ce fut en intégrant le club de musique un peu particulier, de son collège qu’Ayumi développa sa passion pour la musique. Elle qui jusqu’à lors n’avait pratiqué que la danse traditionnelle, s’intéressa aux musiciens. Immédiatement, elle tomba sous le charme d’une basse, et commença à chanter. Formé de quatre jeunes filles passionnées, le club devint vite un groupe connu des collèges de la région. Dont Ayumi, dite Mio, à la basse et au chant, on aurait dit que rien ni personne ne pouvait les arrêter. Elles progressèrent rapidement comme par magie, et finirent par devenir connue nationalement. A cette époque, le grand père de la jeune fille avait décidé de la laisser s’amuser jusqu’à ce qu’elle soit apte à diriger le clan. Il considérait qu’après tout, les expériences d’une vie seraient un atout pour le futur de sa protégée.

Durant une longue année, cette jeune fille jouait avec son groupe pop rock sur les scènes japonaises. Jusqu’à ce qu’un drame ne survienne après un concert à Osaka. La voiture qui transportait les jeunes filles eu un accident, toutes furent blessées plus ou moins gravement. Pour la plus amochée, elle décéda à l’hôpital, scellant ainsi la dissolution du groupe. Ayumi ne souffrait quant à elle d’aucune blessure physique grave, mais l’expérience la traumatisa, d’autant plus qu’elle était la seule à être rester consciente durant l’accident. Depuis, presque à chaque fois qu’elle chante, sa voix se bloque. Incapable de remplacer par la réalité les images du passé.

Cependant, son caractère obstiné et sa passion pour la musique la poussa à continuer la basse, et à s’inscrire dans un club de chant. Suivant les conseils du médecin de famille, son grand père l’envoya dans une école à l’étranger afin de changer son environnement, dans l’espoir de guérir son cœur. Ayumi choisit elle-même son école en pensant au joli garçon, qui jamais n’avait quitté ses pensées, elle entra alors à l’académie von einzbern…

Autre info: pas pour le moment


Dernière édition par Ayumi Harukaze le Lun 31 Aoû 2009 - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Johann Von Einzbern
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 307
Age du personnage : 26 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Ayumi Harukaze   Ven 19 Juin 2009 - 22:36

Ta fiche est bonne.

Je la valide donc ^^

Sois la bienvenue sur le forum!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ayumi Harukaze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ayumi Yoshida
» Je t'ai manqué, hein?
» Ayumi, la fille du héros de Konoha
» Ayumi - La petite plume noire
» [MINI-EVENT Ayumi] {Orée de la forêt} Et s'il faisait noir... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: