Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shunyuu Natsuyori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Shunyuu Natsuyori   Sam 13 Juin 2009 - 17:01


Nom: Natsuyori

Prénom: Shunyuu

Surnom ou surnom dans son club, et pourquoi (facultatif):. Une grande partie des demoiselle de l’école l’appellent « Ouji-sama », ce qui signifie « Prince » en japonais. Ce surnom est d’ailleurs plus connu dans l’école que son véritable prénom.

Age: 18 ans

Classe: Terminale B

Appartenance à un club: kendo

Poste( si adulte):

Caractère ( ses habitudes, ce qu'il aime ou non..)[3 lignes minimum]: Un véritable prince au sein d’une école qui semble être son palais, voilà la réputation de Shun dans l’académie. Même les plus jeunes le connaissent de réputation. Il parait toujours doux et serviable. Naturellement élégant comme un prince, il est aussi charmant avec les demoiselles et dames de tout âge. Il est galant comme un personnage de contes, et se montre toujours bienveillant. De plus, il est aide souvent ceux qui en ont besoin, et n’en tire aucun orgueil. Il passe son temps libre entre les études, la scène, le kendo et aider les autres clubs.
Toutefois, en dehors de l’école, ou alors avec ses amis intimes, Shun semble changer d’attitude. Il laisse aller son côté sombre ; il devient égoïste, impatient, jaloux,terriblement exentrique , pervers et bagarreur. On comprend alors que sa gentille personnalité n’est qu’une façade, ou plutôt la partie visible de l’iceberg. Il passe beaucoup de temps sur sa moto, ou alors à boire et fumer.
Sa faiblesse : il adore qu’on lui brosse doucement les cheveux, c'est ce qui lui permet de se détendre.

Physique[3 lignes minimum]:
Bien bâtit avec ses 1m93, son physique engageant, il affirme bien à l’image de ce que montre son caractère : un prince. D’ailleurs, ses airs protecteurs le rendent rassurant, même si sa coiffure (cheveux sombre et longs) lui donne l’air de sortir d’un vieux film romantique. Son sourire et son regard sont tous deux très doux, et encouragent les autres à bien le voir. Il a un air innocent sur le visage, l’air de quelqu’un à qui l’on fait naturellement confiance, et qui rend son « côté sombre » surnaturel.
Avec son ascendance japonaise, il a des yeux couleur violet et des cheveux noirs. Ses traits sont fins, et lui donnent un petit côté exotique. Ses muscles sont dessinés sans excès mais capables de le soutenir dans les bagarres qu’il a l’habitude de provoquer. Son parfum est une marque de luxe pour homme, très masculin et classe.


Histoire( au moins 15 lignes):
Dans l’un des quartiers les plus traditionnels de la capitale nippone, une grande maison à l’ancienne, comme il en reste peu dans la ville cosmopolite, portait le nom de la famille Natsuyori (Nuit d’été). Vers onze heures du matin, on pouvait entendre le chant du shamisen, celui claire d’une enfant, et celui plus grave et plus juste d’un professeur. Derrière l’une des portes coulissantes de la blancheur du coton, se tenait un garçon plus jeune encore que la petite chanteuse qui épiait en silence. Accroupi pour s’enfuir le plus vite possible, il ne pouvait cependant s’empêcher de fermer les yeux en écoutant. Quand des pas s’approchaient de lui, il détaillait plus vite qu’un lapin, et se laisser glisser sur les tatamis jusque dans sa chambre, où il reprenait ses études, ni vu, ni connu. De nombreuses scènes similaires se déroulaient dans la demeure stricte mais paisible des Natsuyori.

Shunyuu naquit comme l’unique male de la descendance, et comme le second enfant de l’un des couples les plus fortunés du Japon. Dés ses premiers jours, il fit preuve de ses talents de séducteur en faisant craquer toutes les femmes de la maisonnée, parentes comme servantes. D’un autre côté, le garçon apprit étonnamment vite à comment se comporter pour gagner le respect et impressionné les hommes. Pour son esprit vif, et persuadé d’appartenir à une classe supérieure, ce n’était pas bien difficile. Son éducation très traditionnelle, et le mode de vie de la famille l’obligeaient à porter des vêtements traditionnels dés qu’il se trouvait dans la demeure. Alors il finit par se sentir plus à l’aise dans cet habit que dans une chemise et un pantalon. Sa garde robe posait d’ailleurs bien des problèmes à sa nourrisse qui ne savait plus quoi faire pour l’empêcher de grandir si vite. Shun rattrapa vite en taille sa grande sœur, la seule femme à laquelle on ne pouvait le décoller. Kyoko Natsuyori prenait soin de son petit frère depuis que celui-ci était né. Parce que leurs parents travaillaient presque tous les jours jusqu’à tard, elle était le membre de la famille qu’il voyait le plus souvent. Et entre eux deux, un lien très fort se forgea. Cette jeune fille se trouvait être la seule personne à connaître aussi profondément le caractère de l’héritier des Natsuyori. Elle savait par exemple, que parfois après avoir sourit toutes la journée, son caractère changeait brutalement. Lorsqu’ils étaient seuls tous les deux, Shun pouvait se montrer particulièrement égoïste et égocentrique. Un sourire mesquin marquait son visage lorsqu’il parlait de faire fuir tous les prétendants de Kyoko. Il ne la partagerait pas. Bien que par moment le petit garçon la faisait s’inquiéter sur son compte, la jeune fille le choyait plus que quiconque. Leurs instants préférés ensembles étaient lorsqu’elle lui coiffait les cheveux, Kyoko faisait alors preuve d’une grande douceur qui ne manquait pas d’endormir le garçon.

Quand il eu murit, les parents envoyèrent leur héritier étudier à l’étranger pour qu’il y apprenne d’autres cultures, et qu’il s’améliore dans les relations internationales. Bien entendu, ils ne tinrent aucunement comptes du refus de Shun de se séparer de sa sœur. Il avait alors onze ans. À son retour, quatre ans plus tard il apprit Kyoko avait subit un mariage arrangé, ce qui fut la cause d’une bruyante dispute avec son père et son beau-frère qu’il menaça de mort. Avant de retourner étudier à l’Académie Von Einzbern, sa sœur et lui se firent la promesse de s’envoyer des lettres tous les jours. Tous deux s’y tirent durant un an, puis Kyoko écrivit son dernier message. Depuis le petit frère conserve le bout de papier dans un carnet qu’il porte toujours sur lui. Il s’éloigna brutalement de sa famille, et refusa de leur parler le jour de l’enterrement de Kyoko. Incapable de pardonner, il blâmait son beau frère pour le malheur de sa sœur, ce qui l’avait conduise au suicide. Lorsqu’il revint à l’académie cette fois-ci, son caractère sombre s’obscurcit, sans pour autant qu’il le laisse visible dans les murs de l’école…


Autre information :
Shun pratique le kendo depuis sa tendre enfance, un de ses oncles tenaient un dojo accolé à la maison principale.Il s’est acheté le bar « Black Angel », et en a fait un endroit très huppé.


Dernière édition par Shunyuu Natsuyori le Sam 22 Mai 2010 - 1:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Johann Von Einzbern
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 307
Age du personnage : 26 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Shunyuu Natsuyori   Sam 13 Juin 2009 - 22:07

Bienvenue sur l'Académie!

Je valide ta fiche

Bon jeu parmi nous ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shunyuu Natsuyori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Fiches validées-
Sauter vers: