Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Edward Helios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Edward Helios   Mar 3 Mar 2009 - 23:54

Nom: Helios

Prénom: Edward

Surnom ou surnom dans son club, et pourquoi (facultatif): Le Roi

Age: 18 ans (depuis peu)

Classe: Terminal A

Appartenance à un club: Président du Cercle d’Hôtes

Caractère: D’un naturel séducteur, c’est un amateur de poésie et de beau langage. Extrêmement galant, ce jeune homme place la femme sur un piédestal et ne cesse de voir la beauté en chacune de ses représentantes. Très romantique pour un homme, il plongera celles qui l’accompagnent dans un véritable conte de fée. Tout dévoué à la gente féminine, il ne sait pourtant pas choisir l’une d’entre elle, et c’est cela son plus grand défaut.
C’est un amateur de thés, qui pense que les femmes sont toutes comme des êtres sucrés qui colorent la vie. Il est lui-même doux dans sa façon d’être envers les autres, en particulier avec les femmes et les enfants. Par qu’il inspire naturellement la confiance, et qu’il sait écouter, il a aussi l’âme d’un confident.
On peut dire que son péché est celui d’aimer les caresses et les baisers autant que la romance. C’est aussi un amant très tendre, patient et compréhensif. Toutefois, l’académie et son éducation lui impose une certaine retenue, aussi ne cède t’il pas à ses désirs de câliner malgré la pression qu’ils exercent sur lui.
Il est un peu paresseux lorsqu’il doit travailler pour lui-même, mais donne sans compter pour les autres.
C’est une personne très raffinée, qui aime la lecture, la musique classique, l’opéra et le théâtre. Par modestie, il accueille les compliments simplement, un peu comme pour les diminuer.

Physique: Ce sont de belles mèches d’un blond clair qui encadre son visage jusqu’aux épaules. Douce comme la soie cette chevelure est coiffée quotidiennement avec grand soin. Ses traits sont fins, réguliers et lui donne un air mature. Il porte des boucles d’oreille un poil excentrique, lui donnant un petit air exotique contrastant avec sa peau blanche d’occidental. Ses yeux sont verts clair et très lumineux.
D’une taille honorable (1m80), les épaules larges comme il faut pour soutenir et de longs bras forts pour y emprisonner une femme, un corps digne de celui d’un mannequin, il semble sortir tout droit d’un rêve. Le moins qu’on puisse dire est qu’il se trouve physiquement beaucoup plus proche de l’adulte que de l’adolescent. Ses mains sont grandes, fines, et élégantes. Son parfum est à son image ; masculin, raffiné, doux mais charismatique.
Son sourire semble irrésistible à ceux dotés d’un cœur, même tout petit.


Histoire : La lignée des Helios est une lignée d’industriels anciennement marchands, autant dire que les fleuves du commerce coulent dans leur sang. Aujourd’hui, ils sont propriétaires des plus grandes marques de luxe, et actionnaire majoritaire dans de nombreux médias.

Edward prit sa place dans cette famille dix-sept années plus tôt, et avec un naturel étonnant. Né ange, il lui fut facile d’ensorceler toute la maisonnée sans même s’en rendre compte. Il grandit en France, où sa famille s’était installée depuis plusieurs siècles, et était déjà fins maîtres connaisseurs des produits de luxe et de la mode. Leurs descendants avaient hérité de leur goût pour ces affaires, et la maison de famille ressemblait à un château de conte de fées. Dans celui-ci, Edward était évidement le prince adulé par tous. Dans ce monde coquet et aimant, il ne pouvait devenir que l’égale de la féerie qui l’entourait. Lorsqu’il sortait du rêve, le jeune garçon ne passait pas inaperçu, comme si rien de ce qui l’entourait ne semblait appartenir au même monde que lui. Il se fit vite des amis, mais afficha très tôt sa préférence pour la compagnie des jeunes filles. Ses lectures de l’époque, pleines de princesses et de chevaliers le fascinaient et le façonnaient.

Le premier drame de sa vie survint lorsque sa chienne Cinderella se fit écraser par une voiture juste sous ses yeux. Heureusement la pauvre bête mourut sous le choc. Cette première approche de la mort le perturba beaucoup plus profondément qu’il ne le laissa alors paraître. Le deuxième drame fut double, mais lent et difficile. Les parents d’Edward furent pris dans un accident d’avion, malheureusement, ils y survécurent. Sa mère, une femme magnifique et douce, dépérissait lentement au fur et à mesure des années. Plus son fils devenait fort, plus elle s’affaiblissait. Elle ne resta en vie que deux ans après être plongée dans le comma. Le garçon avait alors toujours supposé avoir aspiré la vie de la femme qui aimait le plus au monde. Son père, lui, ne supportait pas son infirmité, l’accident l’avait amputé des deux jambes, il décida de vivre cloîtrer et dans l’alcool. Le grand père du garçon prit la relève au sujet de son éducation.

Contrairement à ce que les événements peuvent laisser imaginer, Edward ne changea pas de caractère, et demeura l’être doux et gentil qu’il était. Son sourire était toujours là pour ses camarades et ses servantes. Modeste malgré sa condition et son don à devenir le centre du monde, ce jeune garçon fit de son mieux afin de n’inquiéter personne sur son sort. Il étudiait pour les autres, souriait pour eux, rêvait avec eux, etc. C’était devenu sa façon de vivre lorsqu’il rencontra pour la fillette la plus étrange qu’il avait jamais vu. Elle avait trois ans de moins que lui, elle était jolie comme toutes les petites filles qu’il croisait, mais quelque chose dans son regard la rendait différente. Bien qu’il sentait l’écart entre son monde à lui, et celui que l’enfant créait autour d’elle, Edward continuait à agir comme à son habitude, à la manière d’un prince. Ce soir là, avant de quitter la grande maison des Helios, la jolie fillette lui avait dit « Tu es vraiment ennuyeux » avec une sincérité tranchante. Cette réaction peu commune laissa une trace dans le cœur du jeune garçon, qui n’oublia jamais la première fille à lui avoir résisté.

Aujourd’hui, Edward entretient de bonnes relations avec ceux qu’ils côtoient. Il a apprit à ses dépens que tous ne l’aimaient pas rien qu’en lui parlant. D’ailleurs, il fut longtemps considéré comme un ennemi par le groupe d’amis dont il fait parti aujourd’hui. Naturellement, il est devenu le Roi du Cercle d’Hôtes, par héritage de l’ancien monarque. Tout aussi naturellement il est devenu l’un des garçons les plus populaires du lycée, et même les collégiens qui ne l’ont jamais croisé connaissent la rumeur de son nom…

Autre info: Il a le permis de conduire (depuis peu) et une superbe machine : la nouvelle Porsche 911 GT3 en gris métalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Johann Von Einzbern
**********************
**********************
avatar

Nombre de messages : 307
Age du personnage : 26 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Edward Helios   Ven 6 Mar 2009 - 15:45

Bienvenue sur le forum

Enfin un nouveau président pour le cercle ^^.

Je te valide

Bon jeu!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Edward Helios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ~
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Edward Elric, alchimiste d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: