Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alice Faust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alice Faust   Lun 21 Juil 2008 - 21:45


    Présentation de Mademoiselle Faust, Alice.


    Nom : Faust.
    Prénom : Alice.
    Surnom : LiliSafari, à cause de ses nombreux voyages où elle rapporte des milliers de photos souvenirs. Mais peu de gens connaissent cette passion et ce n'en est pas vraiment une. Surnom peu employé, donc.
    Age : 17 ans, née le 10 janvier 1991.
    Classe : Première C ?
    Appartenance à un club : Club de Théâtre (est aussi attirée par celui du Club Judiciaire, en tant que Procureur).

    Caractère : C’est une sentimentale, d’une émotivité moyenne, d’une activité assez calme, avec des réactions équilibrées. Discrète, un peu effacée en apparence, mais délicatement présente néanmoins, elle est semblable à une douce violette. Alice n’en finit de se poser des questions sur ce qu’elle vient faire en ce bas monde, sur la nature véritable de leur double visage fait de réserve et en même temps d’envie de paraître. Parfois, elle manque de confiance en soi mais les succès sentimentaux ou professionnels la rassurent vite. Alice joue avec adresse de sa timidité apparente. Elle sait parfaitement jusqu’où il est possible d’aller et, sagement, elle sait s’arrêter et ne pas dépasser les limites permises. Alice a beaucoup d’humilité ce qui lui évite quelques heurt avec son entourage. Bonne intuition doublée d’une psychologie spontanée de grande classe, elle « pige » vite et, très rapidement, Alice sait quelle stratégie employer. Elle joue de la « femme-enfant » avec grand art et il faut parfois l’empêcher de se mettre des nœuds dans les cheveux et de manger des sucettes. C’est une intelligente qui sait se faire attentive et patiente, qui ne cherche pas à briller pour le simple plaisir d’étonner ou de séduire. C’est une excellente amie, pour les femmes comme pour les hommes ; ce qui est assez rare, tout de même. Alice est d’une remarquable sociabilité, ce qui fait d’elle un être de contact. Toujours prête à rendre service, c’est une délicieuse personne. Ses conversations sont toujours passionnantes et pleines de gaieté. Elle a de la chance et elle connaît la réussite, tout en sachant se faire pardonner leur succès. Mais alors, comment se fait-il que cette adorable créature s’interroge et manifeste au sein même de leur réussite une certaine inquiétude, voire même un manque de confiance en soi ? Peut-être est-elle plus ou moins consciente du décalage existant entre les mérites personnels et leur succès ...

    Physique : Des cheveux bruns mi-longs, d’une couleur chaude, aux reflets auburn. Une frange incertaine, qui, d’ailleurs, ne ressemble aucunement à une frange. Même si, en vérité, Alice désirait une frange, lorsqu’elle a emprunté un ciseau afin de se taillader les cheveux de façon irrégulière. Un mouvement de trop, un souffle trop élevé et ce fut la fin. De longs cheveux bruns, d’une couleur chaude, aux reflets auburn, coupés trop vite, n’importe comment. Sa chevelure est fine, chaque cheveux faisant moins d’un millième de millimètre. Mais, ne nous étalons pas sur les cheveux – certes jolis – d’Alice. Non, attardons-nous sur sa peau mate, rosie à certains endroits, surtout au niveau des pommettes, hautes et minces. Une peau hâlée, fascinante et étrange. C’est sa peau qui fait tout son charme. Triste et mélancolique, sa peau nous subjugue. Tous ces sentiments que seule, sa peau nous fait parvenir. C’est incroyable. Incroyablement incroyable. La chaleur de son sourire, la tristesse de sa mélancolie, son incertitude face à l’avenir … Oui, son visage est bien la seule chose qui nous fasse parvenir autant de sentiments, autant d’humeur. La timidité, sa peau rougit abondement, sa colère, ses sourcils qui se dressent. Une fois de plus, je dis oui, la partie du corps d’Alice la plus frappante est bien son visage et tout ce qui l’entoure. Et puis ses yeux, ses énormes yeux qui lui mange toute la partie nord de son visage. Ses yeux gris, qui sont en harmonie avec sa peau, contrastant légèrement mais simplement avec le foncé de son visage. Un gris très clair, presque noisette mais assez foncé pour ne pas ressembler à ceux des fantômes, qui, d’après les traditions, sont presque invisibles, translucides. Son nez aquilin, son petit menton, ses mains agiles et ses doigts longs finissent bien le portrait de la demoiselle. Sa haute stature et son poids léger lui donne une allure de petite fille naïve et innocente. Un poids plume, un souffle et elle est transportée quelques mètres plus loin. Une poitrine rebondie, comme toutes adolescentes de dix-sept ans. Côté vêtement, Alice n’est pas difficile. Un jean et un T-shirt feront l’affaire tout aussi bien qu’une robe et des talons hauts.

    Histoire : C'est une vérité universellement reconnue qu'une jeune femme belle, vive et d'apparence intelligente doit se marier avec un riche héritier. Parce que c’était une jeune femme de qualité, de fortune aisée. La personne qui serait envié de tous les mâles pouvant attirer les regards d’Ainoa Thorvaldsen, n’était autre que le fils du puissant Anton Faust, Anselme. Ce n’était nullement un mariage forcé, puisque les deux jeunes gens se ressemblaient énormément et ils s’aimaient d’un amour sincère, profond. C’est pour cela que, bien plus tard, environ 10 années après leur rencontre initial, ce couple aux abords parfaits donna naissance à une créature tellement fantastique qu’elle surpassait toutes les autres petites filles, et même ses parents, qui étaient reconnus pour leur beauté et leur intelligence. L’attirance que chacun éprouvait pour cette petite chose effraya ses parents qui n’en laissèrent rien paraître. Cette fille-là était née pour régner à la suite de son père, sur la multinational qu’il avait lui-même hérité de son père ; une grande destinée, en l’occurrence.

    Tous les ans, la famille Faust déménageait. Ce fut ainsi qu’Alice remplit son carnet blanc, de photos et de passages écrits. Lorsque sa mère découvrit ce fameux carnet, elle demanda docilement à sa fille si elle pouvait le faire publier ; la réponse fut un oui neutre. « Le guide des voyageurs poétiques » sortit quelques ans plus tard. Les photos étaient sublimes, bien qu’ordinaire et, au tout début, Alice crut que sa destinée était de faire ressortir la vérité par des photos totalement ordinaire. Mais elle s’était trompé et s’en rendit compte le jour de son quinzième anniversaire. Comme ses parents croyaient bien faire, ils n’appelèrent pas de photographes et décidèrent de dire à Alice que ce serait son rôle. Mais une fois les photos développées, Alice eut un drôle de sentiment : ses photos semblaient fausses. Non ; elles étaient fausses, l’atmosphère était lourde et les sourires forcés ou crispés. Personne n’aimait réellement Alice et l’on ne l’aimait que pour sa luxueuse demeure et son immense piscine. Pas pour elle.

    Alors, elle laissa tomber la photo et se jeta à corps perdu dans le théâtre. C’est dans cet art de mimétisme qu’elle trouva la force et le cynisme, l’impassibilité et la froideur apparente. Mais dans certains de ses rôles, elle jouait une demoiselle en danger, comme Juliette de la pièce de Shakespeare. Quelque chose de futile et de complètement guimauve, mais la fragilité intérieur et les souvenirs d’Alice remontaient en elle comme une bouée de sauvetage et elle pouvait pleurer, ou grimacer de colère. Elle avait trouvé sa voie ; la vraie. Elle avait acquis une certaine force de caractère et lorsque, pour ses seize ans, ses parents déclarèrent qu’elle passerait ce qu’on considérait comme les années de lycée à l’Académie Von Einzbern. Après tout, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Timotee Ryan

avatar

Nombre de messages : 131
Age du personnage : 18 ans
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Alice Faust   Mar 22 Juil 2008 - 11:01

Tout d’abord soit la bienvenue sur ce forum !

C’est une bonne chose que tu sois dans la première C, elle manquait un peu de filles…

Par contre, j’aimerais que ton avatar fasse un maximum de 160 pixels de larges, s’il te plait. C’est le maximum que l’on s’est donné, afin d’éviter toute déformation du forum, et pour que cela soit à peu prés cohérent avec les tailles de l’ensemble des avatars des membres.

Bon, il y aurait un autre problème, enfin peu être pas un véritable problème comme tu avais déjà une autre idée. J’ai parlé de ton idée de procureur au président du club judiciaire (ou plutôt son créateur) et il m’a dit qu’il n’y en avait pas dans le club, parce qu’il n’est pas fait pour faire appliquer les lois de notre établissement, mais seulement pour plaider un élève contre un autre. Donc, les membres possibles ne seraient plus que : avocats, ou secrétaires. De ce que j’ai compris, ce sont les avocats qui doivent enquêter eux même sur les cas. Mais tu peux toujours râler et proposer tes idées sur le sujet à Akira, c’est lui le créateur du club.

Je parle beaucoup, mais ce ne sont que de petits détails. Il suffit de réduire un peu la largeur de ton avatar, et tu es validée.

C’est une très belle fiche que tu nous offres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Corrections.   Jeu 24 Juil 2008 - 13:38

    On m'avait déjà vanté les mérites des modérateurs, administrateurs pour répondre correctement aux présentations, mais je dois dire que là, ça m'épate sérieusement. Les arguments sont justes et les conseils utiles, bref, c'est un pur bonheur de poster une présentation ici.

    Concernant mon avatar, je dois dire que j'ai lu les règles en diagonales, et j'ai dû louper ce passage – pourtant important pour le bon fonctionnement du forum. J'espère que le problème est réglé, maintenant que j'ai changé la taille de l'image.

    En parlant de procureur, je voulais dire : avocat de l'accusation. Comme l'Académie se situe en Allemagne, la signification du mot change. Mais j'aurais dû être plus « française ». Je l'avoue. J'ai déjà envoyé un MP à Akira pour discuter plus facilement de mon rôle dans le Club Judiciaire. En fait, je voulais savoir si je pouvais faire partie de deux Club.

    Voilà, j'estime mon message assez éloquent pour vous dire ce que je pensais de tout ça.

    Mademoiselle Faust, Alice. Héritière de la multinationale « FaustCorp ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice Faust   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Faust
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road trip to Cait Shelter [Pv Alice Faust]
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Fiches validées-
Sauter vers: