Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Théophile Vijayanagâra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tarendra Sangama

avatar

Nombre de messages : 62
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Théophile Vijayanagâra   Mar 24 Juil 2007 - 15:33

Nom: Vijayanagâra

Prénom: Théophile

Surnom ou surnom dans son club, et pourquoi (facultatif) : Théo (pour faire plus court), le "sauvage" en raison de sa peau mate et de son attitude asociale.

Age: 15 ans

Classe:
Seconde A

Appartenance à un club(facultatif): Club de Kyudo


Caractère (ses habitudes, ce qu'il aime ou non..)[3 lignes minimum]:
Faire face à Théophile Vijayanagâra donne à peu près l'impression de se confronter à un mur. Silencieux la majorité du temps, apparemment il n'aime pas perdre de temps en parole. Son sourire trop rare, ne l'aide pas à se lier d'amitié avec les autres élèves. Par ailleurs, Théo ne fait que très peu de démarche vers ses pairs, préférant passer son temps à dessiner, caché à des endroits improbables comme sur le toit du lycée. Il ne parait pas vraiment ressentir quoique ce soit lorsqu'une personne l'insulte ou l'agresse, ce qui a le don d'en énerver plus d'un. En contrepartie, il n'agira jamais par méchanceté. Sa façon d'être reste teintée d'une innocence troublante.
Aux yeux de ses camarades, il représente l'étranger dans toute sa splendeur, autant par son physique que par son comportement. Certains le qualifient même de "sauvage" à cause de son manque de respect de l'étiquette. Pourtant, quasiment prince dans son pays d'origine, le jeune homme ne manque pas de raffinement. Ses manières et sa façon de parler sont seulement..."exotiques" diront nous.
Doux et intelligent, il passe la plupart de son temps près de la nature. Un peu artiste, il a une préférence pour les couleurs naturelles comme le vert, et utilise des aquarelles et des craies pour dessiner. Par contre, ses dessins sont très particuliers ; des sortes de formes floues devinant un monde imaginaire.
Malheureusement, il a très mauvais goût pour la nourriture, et mélange toutes sortes de saveurs. Par exemple, il lui arrive assez souvent de manger des chips à la mayonnaise et au miel...

Physique[3 lignes minimum):
Si les traits étrangers de Théo impressionnent, ils le font d'autant plus que le jeune homme mesure 1m75 en muscles habiles. Cheveux noirs lui tombant devant les yeux et sur la nuque, peau mate, yeux verts, traits délicats, il est incontestablement d'origine hindoue. Grand pour ses 15 ans, et déjà musclé par la pratique de plusieurs sports de combat depuis son enfance, il pourrait paraître plus âgée si ses expressions n'étaient pas celles d'un enfant.
Vieux jeu, il est du genre à penser que les hommes doivent toujours protéger les femmes. Théo éviter la majorité des bagarre, pourtant il ne manque jamais une compétition de kyudo. Que ce soit lors des examens, ou bien des compétitions, ce jeune homme ne montre jamais de signe de stress. Un trait que ses adversaires pourraient bien trouver très agaçant.

Histoire ( au moins 15 lignes):
La famille Vijayanagâra est une ancienne famille hindou ayant obtenu leur fortune actuelle en partie grâce à la technologie de pointe, même si ils en ont hérité la plus grande part . On dit que cette famille est descendante de la lignée du roi Krishnadevarâya Tuluva, ce qui vaut au jeune homme son surnom de Prince d’orient. Théophile est le fils unique de l’aîné de la première femme de Shah Bukka, et il est également le seul garçon des petits enfants existants, donc en théorie il devrait hériter de son grand père.

Pour raconter son histoire, il me faut situer les choses avant sa naissance.
Son père fit ses études à l’étranger, là où il se passionna pour les civilisations antiques, en particulier celle Grecque. Il y rencontra une jeune femme hindoue au sang mêlé, une des descendantes d’une grande famille d’Inde. Celle-ci allait cependant à l’encontre des traditions familiales, étant une femme active et célibataire. Ce fut vite le coup de foudre entre les deux jeunes gens, qui se marièrent soudain avant de retourner en Inde, le mari venait d’être nommé directeur de la compagnie par son père, un post, que malheureusement, il ne pouvait refuser. Ils vécurent bien dans leurs palais orientaux, malgré les difficultés de la jeune femme à trouver un travail intéressant.

Au plus grand malheur du grand père, ils ne désiraient pas d’enfants, ils pensaient qu’ils en avaient largement le temps. Seulement, il arriva un soir, ou la femme fut prise dans un accident de la route (ce qui arrive souvent en Inde). Lorsque le médecin annonça que son état était irrécupérable, le mari cru en mourir de douleur. C’est alors que l’homme en blouse blanche lui dit que toutefois son fils avait survécu, qu’il était né prématurément mais qu’il vivait. Le mari le regarda sans comprendre, puis explosa de colère du tour qu’on lui jouait. La femme elle-même ne s’était aperçue de rien durant ces sept derniers mois, elle n’avait pas changé de physionomie, n’avait eu aucune nausée, aucune envie folle, et son cycle avait même semblé s’écouler normalement. Le médecin expliqua calmement que ce genre de cas était très rare mais possible.
Malgré tout il fallut du temps au nouveau père pour accepter la mort de sa femme, et la découverte du nouveau né. Il attendit quelques semaines, vivant en recul des autres, parlant à sa femme comme si elle était prés de lui. Il vit le bébé chétif et tout blanc se battre avec les difficultés que rencontrent souvent les prématurés, il frôla la mort plusieurs fois, mais n’abandonna jamais. En le voyant se battre ainsi pour vivre, l’homme en vint à aimer ce petit être un peu trop blanc pour un hindou. Finalement il lui donna un nom, et permit le médecin de l’inscrire dans les registres du pays. Ce petit être ne ressemblait pas assez à un habitant d’inde pour en porter le nom, il reçu alors le prénom de Théophile, celui qui est aimé de Dieu. Ce qui était à prévoir arriva alors, le grand père, fou de joie d’avoir enfin un petit fils le fit s’installer chez lui avec son père. Il fit son éducation autant que le veuf, mais avec la générosité d’un grand papa. Afin qu’il ne soit pas trop un enfant gâté, le père de Théophile l’envoya le plus tôt possible à l’étranger, faire ses études à Von Einzbern. Plus les années passaient, plus Théo se faisait adorer par son grand père. Il restait le seul garçon parmi les petits enfants de celui-ci, c’était la raison pour laquelle il rentrait chaque année pendant les grandes vacances en Inde, mais aussi ce pourquoi son grand père fit construire un petit palais orientale dans le quartier résidentiel le plus côté prés de son école.

Autre info: Théo a un grand nombre de cousines mais ne s'entend pas avec eux parce que la famille pousse ses enfants à la compétition. Compétition à laquelle le jeune homme finit toujours premier, sans montrer les efforts qu'il fournit.




Dernière édition par Théophile Vijayanagâra le Lun 9 Jan 2012 - 0:10, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louise de soileir

avatar

Nombre de messages : 159
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Théophile Vijayanagâra   Mar 24 Juil 2007 - 16:25

C'est parfait!

Fiche validée! (je l'adore vraiment!XD)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Théophile Vijayanagâra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louise Michel
» Tout un réseau
» Reviens-moi
» Cléopâtre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Fiches validées-
Sauter vers: