Académie Von Einzbern

Un forum d'écriture rpg concentré en bonne humeur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jake Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Richard

avatar

Nombre de messages : 58
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Jake Richard   Lun 4 Juin 2007 - 20:41

Nom: Richard

Prénom: Jackelyn

Surnom ou surnom dans son club, et pourquoi (facultatif) : Elle est carrément allergique à son prénom, venu d’une autre époque, alors elle dit qu’elle s’appelle « Jake »

Age: 16 ans

Classe: Première B

Appartenance à un club (facultatif): Athlétisme (course de vitesse et saut en hauteur) et musique (piano)


Caractère (ses habitudes, ce qu'il aime ou non..)[3 lignes minimum]: Ce n’est pas que Jake déteste tout ce qui est féminin, c’est juste que les rubans et la dentelle l’a font fuir. Par exemple, il lui est arrivé quelques fois de s’évanouir après avoir été recouverte de dentelle à cause de Mike. Peut être un traumatisme dû à son enfance, en tout cas ses camarades l’a décrivent comme un véritable garçon manqué, avec un caractère calme et optimiste. Tant que beaucoup oublient qu’elle est une fille. Il faut bien avouer qu’elle a tendance à ne pas s’encombrer des manières de demoiselles telles que : se tenir toujours bien droite ou encore paraître élégante et distinguée en toute circonstance. Cela lui a valu d’être incapable de se lier d’amitiés à la plupart de ses camarades, surtout féminines.
Du coup, on la verra surtout traîner avec des garçons, du moins les plus simples, et s’en sentir parfaitement à l’aise, d’où sa réputation. Sans oublier, que Jake est souvent appelé par les filles pour de l’aide en toute sorte : se débarrasser d’une araignée (elle ne les tue pas mais prend soin de les mettre dehors), faire fuir les pervers, attraper les objets en hauteur (elle n’est pas particulièrement grande mais ne craint pas l’escalade), etc.

Elle se comportera souvent comme un garçon (adore boire le lait à la bouteille, et trainer en vêtements où elle est à l’aise plutôt que présentable, etc.). Sinon elle est plutôt de contact facile, et écoute principalement les autres. Finalement Jake est réservée, et ne fait que rarement par de ses sentiments ou inquiétudes à son propre sujet. Elle s’inquiète d’avantage pour ses amis, que pour elle. Optimiste en toute circonstance devant autrui, elle ne cessera de sourire que si elle en sent la permission.

Cette jeune fille est également douée en sport, et se retrouve toujours dans les équipes masculines. Elle fait de l'Aïkido depuis l’âge de six ans, et sait donc plutôt bien se défendre. Sa couleur favorite est le jaune.



Physique: A la première rencontre, seuls des yeux d'experts peuvent voir en elle une jeune fille derrière son look et son attitude de gars. Sinon Jake prend la peine de se coiffer chaque matin, mais finit toujours avec des mèches rebelles pour une raison mystérieuse. Elle n’est pas du genre à se maquiller où à passer des heures pour choisir ses vêtements, cependant elle aime les jolies tenues tant qu’elles ne sont pas hors de prix. Sa tenue du jour est fixée soit par les jours de cours, soit au feeling du moment. Mais cela ne signifie pas que cette jeune fille ne met jamais de jupe, et s’habille de T-shirts larges et joggings. Bien entendu, elle aime les vêtements féminin, mais sans froufrous ou dentelles, des choses simples quoi. Quelques fois, elle met même une jupe, mais que très rarement une courte. D’un autre côté son pyjama (avec lequel elle traîne sans complexe dans le dortoir) est fait d’un vieux short un peu trop court pour sortir avec, et d’un T-shirt imprimé d’un ours en peluche aux airs de pirates. Pour l’uniforme scolaire, Jake fait partie des rebelles qui refusent de s’habiller comme les autres. On la verra donc vêtu d’un uniforme masculin avec un sweat à la place de la chemise.

Ses cheveux sont coupés courts mais il lui arrive d’y ajouter de la longeur avec de fausses mèches. Ils sont dans les blonds (comme les blés), ses yeux semblent dorés. Sa couleur de peau est blanche, facilement rouge quand elle courre, fait une maladresse ou est embarrassée. Elle est assez grande par rapport aux autres filles de l’Académie, puisqu’elle mesure dans les 1m67. Sa silhouette est athlétique dans l’ensemble, mis à part une poitrine assez petite.


Histoire( au moins 15 lignes): La famille Richard était une riche famille des Etats-Unis, elle est encore aujourd’hui plutôt bien connu dans le commerce mondiale, mais aussi sur le plan politique. Seulement la mère de Jackelyn avait choisit de vivre différemment des siens, elle devint actrice bien avant son mariage. Lorsque son premier et unique enfant naquit, elle décida de le conserver pour les supplications de son mari, et surtout parce qu’elle jouait justement une femme enceinte dans un de ses films.
Avoir été conçue pour satisfaire à la carrière de l’un des ses parents était une chose peu banale, et malheureusement pour Jake, elle réalisa très tôt cette motivation. Il faut dire que la grande actrice Sarah Richard ne prit jamais la peine de le lui cacher. Qui plus est, elle ne passait guère qu’en coup de vent à la maison. Aux yeux cyans de la fillette, cette belle femme toujours bien maquillée et parfumée restait une étrangère.

Toutefois, la petite n’eut pas le temps de se sentir seule dans sa prime enfance, parce que si elle n’avait pas véritablement de maman, à ses côtés se trouvaient le père le plus fantastique du monde. Dés sa naissance, il s’était mis à la chouchouter et à lui prodiguer assez d’amour pour qu’elle n’en manque pas. Matt Richard l’emmenait même avec lui lorsqu’il donnait des représentations de piano. C’était un grand musicien, qui transmit à sa jeune fille la passion pour la musique, et lui apprit à faire chanter un piano.

Quand elle atteignit l’âge de six ans, ils déménagèrent, du moins le père et la fille pour une maison de compagne. L’homme pensait que le grand air pur serait bénéfique aux poumons de sa fille, et son médecin lui avait conseillé pour lui-même de s’éloigner du stress de la ville. Jake ne savait pas encore à l’époque que son papa tant adoré était malade, et s’affaiblissait petit à petit. Un ami de Matt les rejoignit au bout de quelques mois, et se mit à la charge d’entretenir la maison (réparer les gouttières, le toit, etc.). Il s’appelait John, était plus jeune que son ami, et Jake de ses yeux d’enfants, le trouvait très beau. Il parvint vite à apprivoiser la fillette de nature amicale et aimable. Spécialiste d'Aïkido, il fut le professeur de Jackelyn après avoir convaincu son père qu’il était bon dans la vie de savoir se défendre.

Cela était peut être du à cet univers d’hommes, où bien au rejet de la seule image féminine qu’elle connaissait, et qui l’avait abandonnée, mais l’enfant ne s’était jamais tournée vers les jeux traditionnels des demoiselles de sa condition. Plutôt que de jouer à la poupée, au bal, à tenir des cérémonies, Jake vivait des aventures dans le jardin et le bois, elle construisait avec ses amis (des garçons du coin pour la plupart) des cabanes secrètes. De plus, elle ne mettait que rarement des robes, préférant les habits pratiques à ceux jolis.

Les années passaient, et s’en même réellement s’en rendre compte, la jeune fille possédait une famille atypique. Elle avait en quelques sortes deux papas, et aucune maman pour lui fêter ses anniversaires, ou passer noël avec elle. D’ailleurs, elle ne revit jamais durant ces années là la belle femme qui l’avait mise au monde. Mais cela ne lui manquait en rien, parce que le bonheur était bien présent dans leur modeste maison de campagne. Tous les jours comptaient son lot de rires, même si il lui arrivait souvent de se faire gronder, comme la fois où elle avait exploré avec des amis la forêt et qu’ils avaient fini par se perdre.

Cependant, plus les saisons se succédaient, plus Jake acquit en compréhension, et elle finit par se rendre compte de l’état d’affaiblissement de son père. Comme un commun accord, personne n’abordait pourtant le sujet dans la maison, c’était une façon de conserver les dernières traces du bonheur qu’ils connaissaient. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle était rentrée un peu trop discrètement dans la maison, et n’avait pas pensé que déposer directement son cadeau sur le bureau de son père ne serait pas une bonne idée. Jake mit de longues minutes à entendre réellement ce qui se passait dans la pièce, à comprendre ce qu’elle observait à travers l’entrebâillement de la porte. Bien sûr, elle avait toujours su que John et Matt formait sa famille, mais elle n’avait jamais imaginé à quel point c’était vrai. Ses cours de sciences ne lui laissait aucun doute sur ce que faisait ses deux papas, et elle se trouvait assez âgé pour connaître que certaines personnes préféraient des personnes du même sexe d’eux. Cependant sa découverte fut un choc, elle eut l’impression de perdre d’un coup toute son innocence. Sa réaction fut la fuite, elle sortit de la maison et joua dans le jardin jusqu’à ce que la neige ne menace de l’engloutir.

Sur le coup, Jake pensa qu’elle serait traumatisée à vie. Elle avait surpris ce que des enfants n’ont pas envie de surprendre, et durant plusieurs jours elle fut incapable de s’empêcher de rougir comme une tomate dés qu’elle voyait son père et John ensemble. Depuis le fameux événement, elle n’arrêtait pas de voir tout les petits signes chez eux qui montrent que l’on est amoureux réciproquement, et ne cessa de se demander comment elle avait pu être aussi aveugle. Du coup, elle se disait que la séparation physique de ses parents biologiques n’étaient pas être pas uniquement du à son propre bien être. Sa mère était elle au courant que son mari vivait avec son amant ? Et si Matt aimait réellement John, pourquoi ne divorçait-il pas ? La réponse vint quelques jours plus tard, en raison de l’état de santé vacillant de son père, en cas de divorce la garde de Jake aurait été confiée à sa mère qui l’aurait certainement placée en pension.

Par la suite, la jeune fille craignait que son père ne soit jamais pleinement satisfait dans sa vie à cause de l’alliance juridique, qui le liait à quelqu’un qu’il n’aimait plus. Jake n’avait strictement rien contre la relation homosexuel de son père, après tout, elle considérait depuis longtemps John comme un deuxième père. Seules les images de leur intimité, qu’elle avait par mégarde surprise, l’embarrassait toujours. « Je serais finalement traumatisée à vie… » Se disait elle dans ses cas là. Toutefois, en voyant la santé de Matt faillir de plus en plus, et les médecins cesser de la rassurer à son sujet. Elle finit par craquer, et avoua à ses deux pères qu’elle connaissait leur relation, et qu’ils n’avaient plus à faire semblant devant elle. Ainsi, elle se disait que son père serait plus heureux pour les derniers jours qui lui restaient. Au début, la gêne domina dans le foyer, pu Jake parvint à rester dans la même pièce quand ils s’embrassaient sobrement devant elle. Finalement, la famille vivait un train de vie encore plus normale qu’auparavant, avec deux parents qui s’aimaient.

Toutes les bonnes choses ont une fin, et le trio unis qui ne vivait que dans le présent afin de graver en mémoire ces moments de bonheur, fut désemparé à la perte de l’un des leurs. La mort de Matt avait été prévisible, mais n’en était pas moins une douleur atroce pour sa fille et son amant. Ils furent la seule famille présente à l’enterrement, et ne se quittaient plus depuis le jour fatidique. Aucun d’entre eux n’avait pensé au futur, qui aurait pu imaginer autre chose que de continuer à vivre avec la famille qu’ils aimaient, et qui leur restaient. C’était sans compter sur la loi, en effet la maison appartenait dorénavant à la mère de Jake jusqu’à la majorité de sa fille, tout comme sa garde. Les deux endeuillés eurent beau protester, vouloir vivre ensemble, les moyens financiers de John ne faisait pas le poids face à ceux des Richards. Son deuxième père parti tenter de faire fortune à New York, dans l’espoir d’amasser assez d’argent pour faire oublier aux juges qu’il n’avait aucun lien de sang avec Jackelyn.
La jeune fille, quant à elle, ne fut pas invitée à vivre avec sa mère, qui ne voulait pas se charger d’une adolescente. Elle se retrouva envoyée en internat à l’étranger. Pour la première fois de sa vie, elle allait fréquenter une école pour fils et filles de riches. Dés le début elle fut exaspérée par leur frivolité, et leur comportement, ce pourquoi elle fit le choix de s’installer dans le dortoir au luxe le moins exubérant, et se trouva même un petit job pour économiser en vue de sa prochaine indépendance.

Autre info: Il lui arrive de composer des morceaux de musique, mais le vrai virtuose de la famille était son père. Son rêve est de vivre à nouveau dans la maison de son enfance avec son deuxième papa. Elle ne l’a jamais révélé à personne. Jake reste en contact avec John par l’intermédiaire de lettres. Elle fait de l'athlétisme depuis quelques années à l'école, elle aime surtout le saut en hauteur et la course. Son enfance à sauter, courir et grimper dans les arbres, lui permet aujourd'hui de courir très vite.




Dernière édition par Jake Richard le Mer 18 Juil 2012 - 12:40, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louise de soileir

avatar

Nombre de messages : 159
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jake Richard   Lun 4 Juin 2007 - 21:00

C'est étrange ton personnage ressemble énormément si ce n'est comme deux gouttes d'eau à une amie....

Tu as fait le nombre de lignes règlementaire pour l'histoire tu peux cependant étoffé un peu pour donner plus de matière aux autres joueurs.

Je te Valide!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Richard

avatar

Nombre de messages : 58
Age du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Jake Richard   Lun 4 Juin 2007 - 21:01

Ah bon?!

Merci beaucoup!! Et oui je vais étoffer pour l'histoire, je la trouve un peu maigre là... Embarassed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jake Richard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jake Richard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Jake Aaron Buckley
» LUKE J. LEWIS ? Jake Bugg
» (M) Au choix ~ Jake Muller
» Jake Muller - Je suis sûr que ça ne faisait pas partit du contrat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Von Einzbern :: Fiches validées-
Sauter vers: